Retour au blog

Bonus-malus sur les contrats courts : la nouvelle réforme assurance chômage

À partir du 1er septembre 2022, une nouvelle disposition de la réforme assurance chômage, appelée bonus-malus, impactera les entreprises de plus de 11 salariés pour les secteurs d’activité ayant fortement recours aux contrats courts.

L’objectif du bonus-malus est d’inciter les entreprises à allonger la durée des contrats de travail et éviter un recours excessif aux contrats courts. Avec ce dispositif, le gouvernement souhaite, par exemple, favoriser le recours aux CDI (Contrats à Durée Indéterminée) et aux CDD (Contrats à Durée Déterminée) longs.

Crit vous accompagne dans la définition de votre nouvelle stratégie RH.




Un consultant Crit pour vous accompagner

Les solutions pour éviter ce potentiel malus sont nombreuses, Crit s’engage à trouver la vôtre.

Nous vous apportons une solution personnalisée, adaptée à la situation de votre entreprise, avec la mise à disposition d’un consultant.


Les étapes de notre accompagnement :


Crit vous informe au sujet de la réforme

Informer

Vous ne connaissez pas exactement l’envergure de cette réforme ? Votre consultant vous explique.


Crit analyse votre situation

Analyser

Afin de trouver la solution la plus adaptée à votre situation, votre consultant effectue une analyse poussée de votre environnement RH.


Crit vous propose une solution

Proposer

Une fois le diagnostic établi, votre consultant vous propose un plan d’actions en vue d’optimiser votre stratégie et éviter le malus.


Crit vous accompagne

Accompagner

Pour s’assurer de votre totale satisfaction, votre consultant vous accompagne dans la mise en œuvre du plan.


Qui est concerné par cette réforme assurance chômage?

Le bonus-malus s‘applique aux entreprises de 11 salariés et plus, et dont le secteur d’activité a un taux de séparation supérieur à 150%. Cela signifie que ces secteurs ont tendance à recourir régulièrement aux contrats courts puisque les entreprises génèrent au moins 1,5 fois plus d’inscriptions à Pôle Emploi qu’elles n’ont d’employés.

Voici les secteurs d’activité concernés :


Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac (code NAF : CA)

Production et distribution d’eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution (code NAF : EZ)

Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques (code NAF : MC)

Hébergement et restauration

(code NAF : IZ)

Transports et entreposage (code NAF : HZ)

Travail du bois, industries du papier et imprimerie (code NAF : CC)

Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d’autres produits minéraux non-métalliques (code NAF : CG)

NB : les entreprises relevant des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, comme l’hôtellerie-restauration ou le transport de voyageurs, sont exclues de l’application du bonus-malus pour la première année.


Comment fonctionne le bonus-malus ?

Ce nouveau « bonus-malus », de la réforme assurance chômage, consiste à moduler le taux de la contribution patronale d’assurance chômage, actuellement fixé à 4,05 %, à la hausse (malus), ou bien à la baisse (bonus) en fonction du taux de séparation des entreprises concernées.

Son montant sera calculé en fonction de la comparaison entre le taux de séparation des entreprises concernées et le taux de séparation médian de leur secteur d’activité, dans la limite d’un plancher à 3 % et d’un plafond à 5,05 %.


Bonus malus taux de contribution

Qu’est-ce que le taux de séparation ?

Il correspond au nombre de fins de contrat de travail ou de missions d’intérim donnant lieu à une inscription à Pôle emploi, rapporté à l’effectif annuel moyen de l’entreprise.


Quand le bonus-malus de la réforme assurance chômage s’appliquera-t-il ?

Depuis le 1er juillet 2021, une phase d’observation s’est ouverte, celle-ci prendra fin le 30 juin 2022.

Le bonus-malus s’appliquera réellement à compter du 1er septembre 2022 et sera calculé à partir des fins de contrat de travail ou de mission d’intérim constatées entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022.


*RQTH : Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé.


Vous recherchez du travail ?

Vous cherchez à recruter ?

Dans la même thématique

Actualité, Crit vous informe

6 bonnes résolutions à adopter pour la rentrée

La rentrée approche à grands pas ! Si pour beaucoup, elle sonne la fin des vacances ; pour d'autres, elle...

Actualité, Crit vous informe

Prolongation des aides à l’embauche d’alternants

Dans le cadre du plan 1 jeune, 1 solution, l’Etat prolonge l’aide exceptionnelle accordée aux entreprises qui recrutent des alternants....

Actualité

Vos recrutements pour cet été : intérim, CDD ou stage

Pic d'activité, départs en vacances, soldes d'été... Pour de nombreuses entreprises, l'heure est au recrutement en vue d'anticiper les besoins...

Actualité, Parole d'expert

Témoignage Crit – Service Marketing

Dans cette nouvelle rubrique "Témoignages Crit", partons à la découverte des services Crit au Siège, et de nos fidèles collaborateurs qui...

Actualité

Crit participe à la semaine de la sécurité routière au travail

Chaque année, cela représente près de "4 millions de journées de travail perdues". Au quotidien, nous sommes tous touchés, aussi...

Actualité, Parole d'expert

Témoignage Crit – Service Recrutement

Dans cette nouvelle rubrique " Témoignages ", partons à la découverte des services Crit au Siège, et de nos fidèles collaborateurs...

Actualité, Crit s'engage et participe

Crit, engagé pour la Santé et la Sécurité

De par la spécificité de son rôle d’intermédiation sur le marché de l’emploi, la santé et de la sécurité au...

Actualité, Nos partenaires

Crit s’engage et signe une convention de partenariat avec Pôle Emploi

Nathalie Jaoui, PDG de Crit, a signé une convention de partenariat avec Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi, le...

Actualité

Qu’est-ce que le CDI ?

Qu’est-ce qu’un CDI ? Quelles en sont les spécificités ? Nous répondons à toutes les questions essentielles sur le sujet...

Laisser votre commentaire